Comparatif Coaching Sportif : 5 Approches Pour Son Business

Il existe dans une carrière de Personal Trainer des moments clés. Ces périodes telles que le lancement de l’activité ou le moment de franchir un cap (je me lance à temps plein, ou encore je souhaite augmenter mes revenus pour en vivre correctement) sont indissociables d’un questionnement important. Parmi ces questions personnelles à chaque coach certaines sont incontournables : où vais-je trouver des clients (ou des clients supplémentaires si je suis déjà en activité) et où vais-je coacher ces [nouveaux] clients ? Chaque coach évalue toutes les possibilités, les « pour », les « contre » et réalisent au final à un vrai comparatif coaching sportif.

Pour accompagner votre réflexion, les experts Ze Coach ont détaillé 5 approches différentes : 

  • Le coaching à domicile
  • Le coaching en club de fitness
  • Le coaching dans mon propre studio
  • Le coaching en entreprise
  • Le coaching à distance

Bien entendu chaque approche présente des avantages et des inconvénients et surtout il est impossible de déterminer celle qui vous correspond le mieux, sans la relier à votre contexte (zone d’activité, capacité d’investissement, réseau…).

Le coaching à domicile

Cette approche présente l’énorme avantage de faciliter la vie du client. Il ne se déplace pas et ne perd donc ni temps, ni argent en transport. En plus il reste dans un univers connu et confortable. Avantage pour le coach également qui peut se lancer avec un investissement faible (une simple base de matériel).

Mais attention cette formule attrayante par sa facilité de mise en place et sa large cible révèle également quelques bémols de taille lorsqu’on se penche dessus en détails. Effectivement, domicile pour le client signifie que c’est le coach qui se déplace et donc l’économie de temps et de coût effectuée par le client est supportée par le coach. Cela paraît évident mais cette problématique si elle n’est pas anticipée, amène des coachs à faire des séances de coaching sans marger, la marge étant « mangée » par les frais de déplacement (carburant, usure véhicule, assurance…). D’autres coachs se retrouvent eux à ne pas pouvoir programmer suffisamment de séances dans leurs journées, à cause des temps de déplacement (ça ne vous aura pas échappé mais « pas suffisamment de séances » = « pas suffisamment de chiffre d’affaire »).

Cette option exigera de trouver la bonne tarification et la bonne organisation de manière à pouvoir dégager des revenus de votre activité, sans quoi vous pourriez bien travailler sans récolter les fruits de travail.

Le coaching en club de fitness

Il s’agit ici de coacher dans un (ou plusieurs) clubs de remise en forme qui vous accueille sous la forme d’un partenariat. Les modalités de l’accord avec le club peuvent être diverses, paiement d’un loyer ou pas, possibilité de coacher la clientèle du club ou pas …

L’avantage financier est incontestable car votre investissement sera quasi nul. Vous bénéficierez des installations et du matériel du club, et vos rendez-vous auront tous lieu au même endroit, donc aucun coût de déplacement. En plus de cela la clientèle des clubs représente pour vous une mine d’or de clients potentiels. En effet de nombreux clients des ces structures s’inscrivent grâce à une offre promotionnelle, sur un coup de tête puis se retrouvent livrer à eux-même. Ces personnes sont des prospects de premier choix pour vous, ils sont déjà dans une démarche de prendre soin d’eux (sinon pourquoi ce seraient-ils inscrits au club). Avantage non négligeable, tous les clients du club vous verront favorisant ainsi le bouche à oreille.

Comme les autres, cette formule présente des inconvénients. Vous serez un « simple » partenaire de la structure, vous devrez donc plier au fonctionnement de celle-ci (horaires, standing, règlement…). Votre activité sera également en permanence soumise au bon vouloir du propriétaire du club qui du jour au lendemain pourrait ne plus vouloir de vous au sein de sa structure (quelle solution pour votre activité dans ce cas ?)

La clé dans cette option sera probablement dans votre capacité à bien choisir la (ou les) structure dans laquelle vous évoluerez et à protéger votre partenariat par une convention écrite bien rédigée. 

Le coaching dans mon propre studio

Ouvrir son propre studio représente le GRAAL pour beaucoup de coachs. Coacher pour soi, chez soi ! Définir son concept, son image de marque, son logo, sa déco, sélectionner et agencer son matériel … Vous serez libre et prendrez seul les décisions que vous souhaitez. Une approche incontestablement ambitieuse qui vous rendra indépendant. 

Le principal obstacle à surmonter pour vous offrir cette liberté sera l’investissement de départ. En effet il vous faudra investir au minimum 30 à 40000€ pour vous lancer et ajouter à cela un loyer ou un crédit immobilier. Au delà de ça, il vous faudra aussi être capable de piloter un projet d’une telle ampleur, un local engendre des problématiques diverses et variées telles que l’entretien, les réparations, la signalétique, le parking… 

Une expérience inévitablement enrichissante pour ceux qui parviendront à récolter les fonds suffisants et mener le projet à bout, avec à la clé la possibilité de dégager de forts revenus. 

Le coaching en entreprise

On parle ici d’évoluer au sein même des entreprises auprès des salariés (dirigeants, cadres, collaborateurs…) en partenariat avec les ressources humaines, les directions ou encore les comités d’entreprise. Vous procurez ainsi des bénéfices pour la personne mais également pour l’entreprise (absentéisme en baisse, performances en hausse, esprit d’équipe, engagement…). 

L’investissement de départ sera limité car c’est l’entreprise qui vous reçoit dans ses locaux (ou en extérieur) et qui fournit le matériel (le plus souvent). En vous faisant payer par l’entreprise, vous aurez également une sécurité financière plus importante ainsi qu’une vision à moyen terme (en général les entreprises valident les budgets pour un an voire plus). Vous coachez en groupe et pouvez donc travailler des marges intéressantes. 

A contrario pénétrer le milieu de l’entreprise s’avère difficile, les démarches avant de rencontrer le bon interlocuteur sont longues et semées d’embûches, sans parler des difficultés pour faire valider des budgets. Démarches encore plus difficiles car les bienfaits de l’activité physique sur les performances en entreprises ne sont pas encore suffisamment connus. 

Un bon réseau vous aidera à vous lancer. Le milieu de l’entreprise respecte des codes propres qu’il est nécessaire de connaître pour se lancer. Sans cela vous pourriez vous évertuer à essayer sans résultat. C’est pour cette raison que naissent des entreprises spécialisées dans la mise en relation de prestataires sportifs (clubs, associations, coachs) avec les entreprises (Panakeia ou GymPass par exemple). 

Le coaching à distance

Probablement la moins connue des options envisagées car certainement la plus récente, elle est rendue possible par la démocratisation du numérique. Le coaching à distance permet de faire tomber la barrière géographique, vous pourrez coacher des clients de l’autre bout du monde. Ainsi votre cible devient infinie, vous pouvez réellement toucher « tout le monde » sans aucun frais de déplacement. Avantage supplémentaire, aucun besoin de matériel, vous ne serez pas à côté de votre client. 

Autant l’écran vous permet de toucher beaucoup de monde, autant en étant honnête, il limite la relation à votre client. N’étant pas avec votre client vous passerez certainement à côté de certaines informations ou émotions et vos feedbacks s’en ressentiront inévitablement. Ce type de prestation est bien entendu vendu moins cher que du coaching classique, il faut donc générer un volume plus important, plus de clients, plus de séances. Il vous faudra donc gérer ce volume pour conserver une qualité de prestation optimale. Vous devrez investir dans une bonne connexion internet (assez basique) mais également dans un site web avec e-commerce et espace membre. Cela demande de l’investissement financier mais également des connaissances techniques importantes. 

En résumé une option qui peut paraître très attractive avec en ligne de mire les fameux « revenus récurrents », mais qui demande des capacités qui sortent du cadre du coaching pur. Il est indispensable ici de monter un business plan bien spécifique, peut-être plus proche du e-commerce que du coaching (au sens traditionnel du terme). 

Des chiffres pour y voir plus clair

Une étude européenne réalisée en 2017 par Europe Active sur le Personal Training peut aider à créer un comparatif coaching sportif en s’appuyant sur des données. Par exemple, elle montre que souvent les coachs exercent avec plusieurs approches. Par exemple, certains exercent à la fois en club et à domicile. Voici la répartition exprimée par cette étude :

En tant qu'employé
63%
En partenariat avec un club
52.6%
Dans leur propre studio
49%
Extérieur
24.3%
A domicile
22.1%
En entreprise
7.9%

Pour conclure sur le comparatif coaching sportif

Chaque approche possède des avantages et des inconvénients (vous pensiez quand même pas que nous avions une formule magique ?!), qu’il est indispensable d’immerger dans votre situation personnelle pour générer les meilleurs résultats. D’ailleurs, il sera souvent nécessaire de combiner judicieusement 2 voire 3 approches.

Le plus important étant selon nous de bien envisager le projet dans sa globalité. Prenez le temps d’envisager toutes les options et de choisir la meilleure pour vous, tout en sachant pourquoi !

Une fois que vous aurez aligné avec méthode et rigueur vos valeurs, vos motivations et vos objectifs la meilleure option vous paraîtra évidente.

Vous avez une idée ? Une question ? Envie d’échanger, nous adorons ça ! Les experts Ze Coachs sont à votre écoute.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, Moyenne 5,00 sur 5)
Comparatif coaching sportif : 5 approches  pour son business 3 Ze CoachLoading...

Laisser un commentaire

Fermer le menu

Les guides gratuits Ze Coach

A quelle adresse mail souhaitez-vous recevoir votre guide ?